Panier

Jack La Motta ("Raging Bull")


 

Jack LaMotta, de son vrai nom Giacobbe La Motta, surnommé The Raging Bull ou The Bronx Bull (le Taureau du Bronx), en raison de sa puissance et de son ardeur au combat, est , né le 10/07/1921 à New York dans le Bronx.

Champion du Monde des poids moyens de 1949 à 1951, peu doué pour l'esquive, il savait encaisser les coups les plus violents, avant de contrer avec férocité ses adversaires. Aucun de ces derniers n'est arrivé à le mettre KO au cours des 106 combats professionnels qu'il livra.

 

Ses combats

Adolescent, LaMotta apprit la boxe dans une maison de correctionet fut surnommé « The Bronx Bull » à cause de son agressivité sur le ring. Son premier combat professionnel se déroula le 3 Mars 1941, qu’il remporta après 4 rounds, à la décision contre Charley Mackley.

Les deux années suivantes, il accumula un grand nombre de victoires et gagna la reconnaissance en 1943 quand il remporta la victoire à la décision unanime des juges au 10e round contre Sugar Ray Robinson. C’était la deuxième rencontre entre les deux champions et la première défaite de Robinson, en tant que professionnel. Au total, LaMotta et Robinson s’opposèrent à six reprises. Malgré la forte combativité qu'il opposa à la technique de Ray Robinson, La Motta ne remporta que deux des six rencontres.

Après sa victoire sur Ray Robinson, LaMotta fut suspendu sept mois pour avoir accepté de perdre face à Billy Fox.

Le 16 Juin 1949, LaMotta remporta le championnat du monde des poids moyens contre Marcel Cerd, qui ne put poursuivre à la 10e reprise. Une revanche fut prévue mais Cerdan fut tué dans un accident d’avion en octobre alors qu’il partait s’entraîner aux États-Unis pour ce combat.

Ensuite, il rencontra Robert Villemain pour une revanche après un match controversé. En effet, pour le public et les observateurs, il était perdant, mais deux juges, qui devaient être disqualifiés par la suite, lui donnèrent la victoire pour ne pas nuire à de juteux paris. Pour cette revanche, il refusa de mettre en jeu son titre de champion du monde. Robert Villemain remporta largement le combat. Après sa défaite, La Motta refusera systématiquement les confrontations avec Villemain.

LaMotta défendit son titre deux fois : la première fois, le 12 juillet 1950 contre l’invaincu Tiberio Mitri qu’il battit aux points après 15 rounds et la deuxième fois, le 13 septembre, face au Français Dauthuille qu’il mit KO à 15 secondes de la fin du match alors qu’il était dominé depuis le premier round. Il perdit cependant son titre contre Robinson le 14/2/1951 à la 13e reprise. Il ne fut pas mis KO, s’accrochant dans les cordes alors qu’il était compté.

Dans ses sept combats suivants, il fut battu avant la limite à deux reprises. En 1953, il ne combattit pas et revint sur le ring en 1954 pour trois combats, avant de se retirer. Son dernier combat l’opposa à Al McCoy, qu’il vainquit par KO.

Il compte 83 victoires (dont 30 par KO), pour 19 défaites et 4 matchs nuls.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés